5 étudiantes récompensées au concours d’idées d’architecture organisé par Le cercle de Zaha


Félicitations à Estelle Auray, Chloé Chouabe, Sarah Jaccomard (en double cursus architecte ingénieur), Lucile Le Coadou et Henriette Wamal (en cursus architecte), étudiantes en 5ème année de l'école d'architecture INSA Strasbourg, pour leur second prix au concours national d’idées en architecture « La ville ensemble, toutes et tous » organisé par Le cercle de Zaha et remis à Lyon le 4 mars 2021.

Leur projet « Penser la cour, panser la place »

L’élaboration de leur proposition est née de 3 constats sociaux généraux. Le premier est le fait que la ville est le fruit d’une construction genrée. Le second, est celui selon lequel la cour d’école s’avère être un lieu privilégié de délimitation de l’espace masculin et féminin, de fabrication du genre en lui-même et de construction des masculinités. Enfin, le troisième constat réside dans l’assignation des femmes à l’espace domestique, sinon au travail du « care ». C’est-à-dire au travail consistant à s’occuper des autres, dont les enfants.

En partant de ces trois constats, elles ont imaginé, en faisant de la place Jean-Jaurès un espace entièrement appropriable par les enfants, qu’elles pourraient certes donner plus de place aux personnes qui les accompagne mais elles pourraient aussi en faire un laboratoire de construction de la cour d’école où elles expérimenteraient la multifonctionnalité et la partition au détriment du “centre pour les garçons et la périphérie pour les filles”, elles expérimenteraient la place statique au détriment du flux.

Pour cela, elles ont utilisé comme accroche le groupe scolaire François-Auguste Ravier jouxtant la place.

présentation du Concours

Ce concours d’idées est né d’un constat : hommes et femmes ne se déplacent pas de la même façon dans la ville, et ont des trajectoires et des motifs de déplacements différents. Ils n’utilisent pas les mêmes lieux, ne s’installent pas aux mêmes endroits, ni de la même manière, ni dans la même temporalité… Enfin, ils ne sont pas exposés aux mêmes difficultés ; les questions de sécurité notamment ne se posent pas de la même façon pour les deux genres. 

Le cercle de Zaha

Le concours a été organisé par l’association Le cercle de Zaha, un réseau d’affaires qui réunit des femmes dirigeantes du secteur de l’architecture, l’urbanisme et du paysage. Elle a pour vocation de créer des opportunités d’affaires entre membres, mais aussi de promouvoir le talent des femmes dans leur secteur, de favoriser la réflexion autour du genre dans les débats d’idées et les grands projets d’architecture et d’aménagement, et de faire évoluer les mentalités dans les pratiques professionnelles.

Envoyer un message

Le message ne sera pas publié mais sera reçu et traité par nos équipes.

ADMISSION : attention, si votre message concerne une question relative aux admissions ou au contenu de l'une des formations de l'INSA Strasbourg, lisez d'abord les pages correspondantes (candidats ou formations) sur notre site web www.insa-strasbourg.fr.
Les réponses à vos questions s'y trouvent trés probablement !